Le mariage est-il le cimetière des rêves de la femme ?

Je me souviens quand j’étais au collège on nous donnait souvent cette dissertation : quel métier voudriez-vous faire quand vous serez grand ?

Je me souviens encore avec quel enthousiasme nous rédigions cette dissertation, d’autre rêvait d’être avocate, médecin, journaliste, écrivaine, chercheurs etc. et j’en passe.

Et au fur et à mesure que la personne grandissait elle marchait dans le but et l’objectif d’être dans la société ce qu’elle a toujours rêvé ou aimer devenir.

Un bon jour chemin faisons la jeune fille pleine de rêve rencontre son prince charmant, l’amour de sa vie quoi de plus merveilleux et celui-ci  qui l’emmène dans son royaume, les voilà qui vivent heureux dans leur mariage. Gloire à DIEU !

Le train de la vie continu sa route, notre chère épouse se consacre à sa vie de couple, et elle le fait si bien, mais nous constatons un relâchement ou même un abondant des objectifs de vie de cette femme devenue épouse. On peux se poser la question où sont passé ses rêves d’adolescence ?

Ou a-t-elle mise sa passion pour la médecine ?

 À quel niveau elle a arrêtée ses études de droit ?

A t-‘elle terminée sa formation de couturière ?

Pour ce qu’est de ses projets  entrepreneuriat, madame n’a même pas encore lancé une seule activité.

Du côté de Dieu, avant son mariage madame était zélé pour le service et sentait déjà l’appel au ministère, mais après le mariage il semble que madame s’est engagée à temps plein dans le ministère du foyer.

Mais que s’est –il passer ? Pourquoi cette femme pleine d’ambition c’est petit à petit refroidie dans son parcours depuis qu’elle s’est mariée ? Est-ce que le mariage serait un cimetière des rêves pour certaine femmes ?

le mariage est -il le cimetière des rêves de la femme ?

Lorsqu’un homme et une femme entre dans le mariage, chacun d’eux avant le mariage avait des aspirations pour sa vie avec des objectifs et des rêves. Mais généralement le constat qui est fait c’est que dans le mariage  ce sont les hommes qui accomplissent leurs rêves et réussissent à devenir ce qu’ils aspiraient être dans la société.

Même si l’homme s’est marié en étant étudiant, malgré les obstacles  il finira ses études et aura une vie professionnel, tandis que la majorité des femmes dès qu’elles entrent dans le mariage, leur  vie personnel commence à s’éteindre à petit feu, elles n’ont plus de rêves, plus de passion, plus de but à atteindre, plus d’objectif, c’est comme si elles ne vivent maintenant que pour être une femme au foyer.

D’autres femmes parfois accompagnent même  leur mari dans l’accomplissement de leurs rêves, ce qui n’est pas mauvais, mais elles s’oublient elle-même.

Ma sœur  avant d’être épouse et mère tu es d’abord une personne à part entière en qui la société et Dieu s’attends aussi à ce que tu produises des fruits.

Je ne suis pas sans ignorer que ce n’est pas une chose facile à faire de s’occuper d’un foyer, d’un côté il y’a le mari, les enfants, les charges et cela demande beaucoup d’investissement en temps pour la femme ; certes c’est difficile mais pas du tout impossible car il y’a des femmes qui ont réussies à bien concilier les choses bien qu’étant marié elles ont réalisées leurs rêves, j’ai vu des femmes allaitantes aller à l’école.

Non madame le mariage n’est pas le cimetière des rêves de ta vie, à moins ce que tu sois réellement une femme paresseuse parce que parfois on incriminera le mariage pour rien alors que toi-même tu n’oses pas faire quelque chose.

Dieu ne t’a pas donné ce mariage pour que tu deviennes un décor planté dans une maison, comme un pot de fleur qui n’attend qu’on l’arrose.

Mais  bien au contraire tu es entrée dans le mariage pour pouvoir accomplir ta destinée, car l’atout avec le mariage c’est que tu n’accompliras plus ta destinée seul mais avec l’homme que Dieu a mis à tes côtés n’est –il pas écris que deux valent mieux qu’un.

Ecclésiaste 4 : 9

« Deux valent mieux qu’un, parce qu’ils retirent un bon salaire de leur travail »

Oui tu diras peut être  pour toi qui est avancée en âge que  le temps est déjà passé, tu ne  peux plus retourner à l’école pour terminer ta formation et devenir médecin, esthéticienne…

Je te dirais oui peut être cette option ne peux plus marcher mais si tu te décides réellement à faire quelque chose, Dieu vas toujours t’inspirer, il y’a plein de domaine d’investissement sur cette terre.

Je ne dis pas que forcement tu dois exercer une activité professionnel conventionnel mais tu ne peux pas non plus croiser les bras et ne rien faire, même si matériellement tu ne manques de rien et que ton mari pourvoie à tous vos besoins, mais n’oublie pas que tu as été créé pour être l’aide de ton mari et ceux dans tous les domaines.

Et si un jour ton mari se trouve dans l’incapacité de subvenir à vos besoins, à cause d’une maladie, d’une infirmité ou même s’il meure, qu’adviendra tu ? Avec quel ressource te prendras-tu en charge avec les enfants ?

Et surtout dans nos sociétés africaines où dès que le mari décède la belle famille se lève pour tout ravir à la veuve, mais pour une femme qui a su exploitée son potentiel elle aura les moyens de survivre dans les situations les plus  extrêmes et elle sera respecté dans la société.

La bible même déclare que le précieux trésor de l’homme c’est son travail.

Proverbes 12 : 27

«  Le paresseux ne rôtit pas son gibier, Mais  le précieux trésor d’un homme c’est le travail »

Donc madame si tu ne travailles pas tu n’auras aucun trésor ni pour toi, ni pour ta famille.

C’est vrai aussi qu’il y’a d’autre femme qui veulent bien être actif, mais leur maris préfère qu’elles demeurent des femmes au foyer, pour celle qui sont dans ce cas et si ça ne les embêttes pas, pas de problème.

Mais je voudrais  réveiller la conscience d’une femme qui n’a aucune interdiction de son mari, mais qui a préféré croiser ses bras sous prétexte que le foyer lui en empêche d’avancer, il n’est jamais tard tant qu’il y’a la vie.

Lire aussi Les must have de l’entrepreneur chrétien: La sagesse Divine

Pour terminer je salue le courage des femmes qui n’ont pas laissée le mariage enterrer leurs rêves de vie, tout en étant marié avec ou sans enfants  elles ont gardées le cap, elles ont poursuivies leurs buts, elles ont réalisées leurs rêves et sont devenus des femmes inspirantes sur qui en peux prendre comme modèle de réussite.

Je les encourage à continuer dans cet élan car c’est cette catégorie des femmes que le monde a besoin pour pouvoir valoriser la femme dans nos sociétés  capitalistes à dominance masculine.

Lire aussi A la rencontre de la chanteuse Mamy ATEZOMA pour voir le parcours d’une femme qui a réussie en étant dans le foyer.

Je ne prône pas l’égalité homme et femme mais j’éveil la femme à occuper la place que Dieu l’a prédestinée c’est-à-dire être une aide semblable pour l’homme et pour pouvoir aider cet homme elle doit avoir quelque chose dans ces propres mains.

Allez, systa lève toi go go go à la poursuite de tes rêves.

Si tu te sent concernée par cette article et que tu souhaites nous donner ton avis sur le sujet, n’hésite de le mettre en commentaire.

A bientôt.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s